Stay Connected

News & Events

Entre Nous

Entre Nous

Events

No current events.

Find us on Facebook

In The News

Hiver québécois pour des jeunes de la TFS
Jan 30, 2017 /

Pour la troisième année consécutive, la Ville de Québec a accueilli récemment, durant son âpre hiver, une cohorte des élèves de première année du secondaire de la Toronto French School dans le cadre d’un voyage éducatif.

Latest Videos

In Conversation with the Head of School

In Conversation with Dr. González: February 2017
Feb 22, 2017 /

A rose of Jericho. What an evocative name for what I thought was a beautiful flower! For many years I was obsessed with it, even if I had never actually seen one.

---

Rose de Jéricho... Quel nom évocateur pour ce que je pensais être une belle fleur ! Pendant des années, elle m’a obsédé, quand bien même que je n’en avais jamais vu.

In Conversation with Dr. González: December 2016
Dec 20, 2016 /

When snow-laden clouds hover over the world and the sun sets at an untimely hour as if sheltering from glacial gusts, we all need the warmth of the hearth and the love of family and friends. We yearn for light, any light, most particularly if we are confronted with unexpectedly harsh realities.
---
Quand les nuages chargés de neige planent au-dessus de notre monde et que le soleil se couche à une heure inopportune comme pour s’abriter des rafales glaciales, nous avons tous besoin de la chaleur du foyer, de l’amour de notre famille et de nos amis. Nous éprouvons aussi un grand désir de lumière, quelle qu’elle soit, particulièrement lorsque nous sommes confrontés à des circonstances douloureuses.

In Conversation with Dr. González: October 2016
Oct 20, 2016 /

I am not quite sure why, but the dial of a grandfather clock, with its hands moving slowly yet surely, seems to me to be a much more evocative representation of the passage of time than the four-digit number at the top of our computer screens. This number might be factually accurate, but the circular motion of the hands reminds me of the recurrent beginnings and ends of our days, our nights, our seasons, our years. Time is ostensibly cyclical.

---

Je me demande pourquoi le cadran de nos vieilles horloges de parquet me semble être une représentation beaucoup plus évocatrice du temps qui passe que l’heure numérique sur nos écrans. C’est peut-être parce que la ronde des aiguilles scande bien mieux la sempiternelle récurrence de nos jours et de nos nuits, des saisons et des années, que la mesure du temps en quatre chiffres, pourtant si exacts, de nos ordinateurs. Le temps tourne et retourne.

A New School Year: August 2016
Aug 16, 2016 /

Welcome to a new school year at TFS. Though our families have yet to arrive, already a heightened sense of energy, activity and anticipation has permeated the classrooms, hallways and campuses. Part of this is due to the renovations and improvements, scheduled for a September completion, but if you were to ask any of the staff now back from summer vacation, their answer would be how keenly we are looking forward to the students’ return.

---

Permettez-moi tout d’abord de vous souhaiter la bienvenue à l’occasion de la nouvelle année scolaire à TFS. Bien que nos familles n’aient pas encore repris le chemin de notre école, il règne déjà une énergie, une forme d’agitation et d’effervescence dans les salles de classe, les couloirs et les campus. Cela est dû en partie aux rénovations et aux améliorations qui seront achevées en septembre. Toutefois, si vous cherchez à connaître auprès du personnel fraîchement revenu des congés d’été la véritable raison de cette fébrilité, vous apprendrez qu’elle est due au fait que nous attendons avec une grande impatience le retour des élèves.

In Conversation with Dr. González: June 2016
Jun 24, 2016 /

Just like a river slowly winding its way to the tranquil mouth where it joins the sea, the busy school year is about to be succeeded by the timeless repose of the summer months. And here I stand, as helmsman of our metaphorical boat, contemplating the glory of the past and turning my eyes to a bright future.

---

Comme une rivière qui s’avance tranquillement à la rencontre de la mer, l’affairement de l’année scolaire laisse maintenant place à la quiétude nonchalante des mois d’été. Et me voici à la barre de notre navire, contemplant un passé superbe et tournant mon regard vers un avenir prometteur.