News

Talking Citizenship with the Deputy Head: April 2017

Apr 05, 2017

A place for every player, a game for every athlete

TFS had just scored halfway through the third period against UCC, and were within one goal in the championship final for U12 hockey. Our co-ed hockey team had played well all season and were continuing to perform through the playoffs. After finishing the regular season in second place, TFS won its semi-final playoff match against UCC’s grade five team. Now, they were up against the even stronger, undefeated grade six UCC team in this final game.

As I took a moment to look over the bench at my colleague, Coach Marty Welch, a Junior School English teacher, and my son Jacob, now a TFS alumnus, I was reminded of our very first TFS hockey team eight years earlier. That inaugural season, Mr. Welch was the coach and Jacob a player. Home for university reading week and helping out his old team, Jacob could not believe how much the TFS hockey program had progressed since those early days and the calibre of players the school now possessed.

Like our U12 hockey team, TFS athletics has blossomed these past few years. Under the leadership of our two Athletic Directors, Walid Berrahal and Gilles Galipeau, TFS has strived to create athletic opportunities for all students, whether they be novices or compete at elite levels. This year in the Junior School alone, 150 of an eligible pool of 265 students were members of a winter term sports team for TFS. Last year, half of all TFS students (from Grade 3 to Level V) participated on a TFS team. The school has worked hard to ensure all our students find an athletic home at TFS; more than ever, that’s the case. The higher student participation and retention levels find expression in the many championship and record-breaking performances the school is enjoying, greatly contributing to school pride and spirit.

Equally important, students learn to live the TFS values of integrity, discernment, respect and engagement during those early morning practices and in the heat of competition. Adhering to our values in challenging circumstances is never easy: playing in pressure situations, students will inevitably have difficulty making wise decisions; experiencing disappointment in not making a team or having a frustrating game may challenge their integrity and cause them to lash out; showing officials respect after a bad call is tough; engaging for the love of sport and self-development can go by the boards in a rush to win. As coaches and teachers, we constantly remind our students, at practice and in games, what’s truly important - athletics help us to discover ourselves and our potential, as individuals and as a team. As students explore and stretch personal and collective limits, we find opportunities to underscore the meaning of TFS’ values.

In the end, our U12 hockey team was not able to win the championship game. Losing a big match is hard. What is gratifying was the response from the parents and coaches of both teams; everyone praised the TFS players and the way they played. Throughout the season, and especially in that final game, our students represented the school and its values well. These are the moments that make us all proud to be part of the TFS community.

The nice thing these days about being Deputy Head of Citizenship, with oversight of TFS’ athletics program, is that I did not have to wait long for the next satisfying moment involving a TFS team. The following day, TFS was hosting the final four junior boys (U16) Division II basketball championship. After winning an exciting overtime semi-final match against Bayview Glen, our LII and LIII boys went on to take the championship match against UCC. I had the honour of awarding the first and second place medals. I was equally effusive in my praise of both teams, on the way the players and coaches conducted themselves during such a hard-fought contest.

That’s the thing about sports. One moment you lose a big game or competition and think it is the end of the world. The next, you triumph and can enjoy an everlasting memory. Both situations test our core values and form an essential part of student development. I’m just glad our athletic program has matured to the point where we can now provide all our boys and girls the chance to explore the full range of sporting experiences, be that the joy of victory or the loss that contains the seed on how to improve next time. The struggle is always worthwhile; the only failure is never having the opportunity to try.

Michael Burke
Deputy Head, Citizenship and Community Engagement


Parlons de l'esprit citoyen avec le Chef d’établissement adjoint : avril 2017
5 avril 2017

Une équipe pour chaque joueur, un sport pour chaque athlète​

TFS venait de marquer lors de la troisième période du match de finale contre UCC. Un seul but nous séparait de la victoire au championnat de hockey U12. Notre équipe mixte avait bien joué durant toute la saison et avait continué à enregistrer de bons résultats pendant les éliminatoires. En remportant le match de demi-finale contre l’équipe des élèves de cinquième année de UCC, TFS terminait la saison régulière en deuxième position. Et maintenant, à l’occasion de ce dernier match, il nous fallait affronter une équipe encore plus forte et invaincue, celle des élèves de sixième année de UCC.

Apercevant sur le banc notre entraîneur Marty Welch, mon collègue et enseignant d’anglais à l’école primaire, et mon fils Jacob, désormais ancien élève de TFS, je me suis souvenu de notre première équipe de hockey de TFS, créée huit ans plus tôt. Lors de la toute première saison, Marty était déjà l’entraîneur de l’équipe et Jacob faisait partie des joueurs. Profitant de sa semaine de relâche universitaire pour soutenir son ancienne équipe, Jacob ne pouvait croire à quel point le programme de hockey à TFS avait progressé depuis ses premiers jours. Il était également stupéfié par le talent des joueurs que l’école comptait maintenant à son actif.

Tout comme notre équipe de hockey U12, le programme sportif de TFS s’est grandement développé ces dernières années. Grâce au travail de nos directeurs athlétiques, avec Walid Berrahal et Gilles Galipeau, TFS encourage tous les élèves à pratiquer un sport, qu’ils soient débutants ou sportifs de haut niveau. Rien que pour cette année à l’école primaire, sur 265 élèves éligibles, 150 ont participé dans une équipe sportive de TFS de la session d’hiver. L’année dernière, la moitié de l’ensemble des élèves de TFS (de la 3e année au niveau V) ont fait partie d’une équipe de TFS. L’école a toujours travaillé d’arrache-pied pour s’assurer que tous nos élèves trouvent le sport qui leur correspond à TFS ; cela reste plus que jamais d’actualité. La hausse des taux de participation et de rétention des élèves se traduit par les nombreuses qualifications aux championnats et les records que l’école enregistre, ce qui contribue grandement à la fierté et à l’esprit d’école.

Élément tout aussi important, les élèves apprennent à mettre en œuvre les valeurs d’intégrité, de discernement, de respect et d’engagement de TFS, que ce soit pendant les entraînements matinaux comme dans le feu de l’action. Adhérer à nos valeurs en toute circonstance n’est jamais chose aisée. En effet, il est inévitablement ardu de prendre des décisions judicieuses sous pression ; la déception de ne pas intégrer une équipe ou subir un match frustrant peuvent tester l’intégrité d’un joueur ou le pousser à devenir violent ; ou bien encore, faire preuve de respect envers les arbitres après une décision discutable peut s’avérer difficile ; enfin, dans son désir de gagner, on peut oublier sa motivation à s’engager par amour du sport et pour son propre épanouissement. En tant qu’entraîneurs et enseignants, nous rappelons constamment à nos élèves, durant les entraînements comme pendant les matchs, ce qui importe vraiment : le sport nous aide à découvrir qui nous sommes ainsi que notre potentiel, en tant qu’individu et en tant que membre d’une équipe. Alors que les élèves explorent et repoussent leurs limites personnelles et collectives, les occasions se multiplient pour souligner la signification des valeurs de TFS.

En fin de compte, notre équipe de hockey U12 n’a pas remporté le championnat. Perdre un match important fait mal. Toutefois, la réaction des parents et des entraîneurs des deux équipes a été en soi une récompense ; tous ont fait l’éloge des joueurs de TFS et de leur façon de jouer. Tout au long de la saison, et durant ce dernier match, nos élèves ont bien représenté l’école et défendu nos valeurs. Ce sont de tels moments qui nous rendent tous fiers d’appartenir à la communauté TFS.

Ce qui m’est très agréable dans la fonction de Chef d’établissement adjoint pour la citoyenneté, chargé de la supervision du programme sportif de TFS, c’est que je n’ai pas longtemps à attendre pour vivre de grandes satisfactions grâce à nos équipes. Le lendemain, en effet, TFS accueillait les demi-finales du championnat de basketball masculin junior en division 2 (U16). Après avoir gagné leur demi-finale contre Bayview Glen à l’issue d’un match palpitant qui était allé jusqu’aux prolongations, nos garçons des niveaux II et III ont remporté le championnat lors de la finale jouée contre UCC. Ce me fut un honneur de remettre les médailles des première et deuxième places et j’ai eu le plaisir de féliciter les deux équipes, notamment pour la façon dont les joueurs et les entraîneurs se sont comportés lors d’une épreuve aussi serrée.

Il s’agit là de l’essence même du sport. Un jour, vous perdez un match capital ou une compétition importante, et c’est comme la fin du monde ; le lendemain, vous gagnez et remportez un souvenir impérissable. Dans les deux cas, nos valeurs fondamentales sont mises à l’épreuve. Le succès tout comme l’échec jouent un rôle essentiel dans le développement des élèves. Je ne peux que me réjouir du fait que notre programme sportif a mûri au point où nous pouvons désormais offrir à l’ensemble des garçons et des filles de TFS la possibilité d’explorer toute la gamme des expériences sportives, que ce soit la victoire et la joie qui lui est associée, ou la défaite qui fait germer des stratégies d’amélioration pour la prochaine fois. Ne pas essayer, voilà le véritable échec. Pouvoir se frotter à la difficulté en vaut toujours la peine et est en soi un triomphe.

Michael Burke
Chef d'établissement adjoint, citoyenneté et engagement communautaire


« News